Certains vaccins allument eux-mêmes le feu qu’ils sont sensés éteindre

CNBC: « Des preuves scientifiques démontrent que les individus vaccinés avec des vaccins contenant des virus vivants comme le RRO (rougeole, rubéole et oreillons), rotavirus, varicelle, zona et grippe, peuvent excréter le virus pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois et donc, infecter les vaccinés ainsi que les non vaccinés »: des médecins et autorités sanitaires connaissent ce fait!* Il sévit actuellement une campagne agressive de culpabilisation/condamnation des personnes qui refusent la vaccination, accusées de mettre en danger la santé publique, et voilà que les médias nous rapportent que ce sont les vaccinés qui sont potentiellement dangereux!

« L’échec de la vaccination et l’échec à reconnaître que les vaccins qui contiennent des virus vivants peuvent propager la maladie a entraîné une augmentation des épidémies de maladies infectieuses chez les sujets vaccinés et non vaccinés », a déclaré Leslie Manookian, producteur du documentaire The Greater Good. Il a ajouté que le CDC se doit d’instruire les médecins qui administrent des vaccins afin qu’ils informent leurs patients sur les risques posés aux autres par ceux qui ont été récemment vaccinés.

Source: http://www.cnbc.com/id/102473744#

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.