Archives de catégorie : Sciences

ADN contemporain vs ADN antidéluvien

adn-spiraleL’ADN ne disparait pas du jour au lendemain mais se désagrège petit à petit en fragments de plus en plus petit, de quelques milliers à quelques centaines de milliers de paires de bases (selon l’ancienneté du fossile et de la manière dont il a été plus ou moins conservé).

Pour les humains antédiluviens et au même titre que le mammouth, on peut prélever plusieurs fragments d’adn et les comparer au notre à l’emplacement du génome qui correspond à ses fragments et l’on n’a pas vu
de différences telles que ces différences le définiraient comme une autre espèce.
Continuer la lecture

Les géants

Géants 7

Empreinte de pied géante mesurant 1m21 , ce qui implique une trace d’un géant de plus de 8 m.

La septième photo montre le squelette entier du plus grand géant jamais retrouvé d’environ 35 m ayant subi une mort violente, certainement dû au trou dans le crâne:

http://lesondushofar.blogspot.fr/2012/01/empreinte-de-geant-photos-de-geants.html

Les géants (les Néphilim) sont nés de l’accouplement d’anges (« fils de Dieu ») et de femmes humaines.

Leurs tailles s’expliquent par le fait qu’ils ont reçu une grande énergie vitale de la part de leur « père » et selon la puissance de ces derniers c’est à dire leurs rangs hiérarchiques, l’énergie vitale transmis à leurs progénitures variait. Ce qui explique pourquoi avant le déluge on trouve des géants de 5m, 8m, 11m, 35m, etc.

Continuer la lecture

Les races

Entre l’homme et le bonobo (le singe le plus proche de nous) nous avons à peu près 99.2% de patrimoine en commun mais entre deux humains (la plus grande « distance génétique » possible entre deux individus au sein de l’espèce humaine) partagent au minimum 99.8% de leur patrimoine (donc « distance génétique » maxi de 0.2%).

Ces différences entre races est principalement due à l’adaptation géographique et climatique ainsi qu’un isolement des populations les unes des autres (appauvrissement des variétés génétiques ou allèles). Cette différence est donc due uniquement à « l’étalement » génétique permis par le programme génétique lui-même pour sa survie en fonction de l’environnement.

Continuer la lecture

Comment se fait-il que la bible accepte comme un fait l’existence de Dieu?

Nulle part ne trouve-t-on un argument pour essayer de le prouver.

Selon elle, celui qui n’accepte pas cette vérité est décrit comme étant dépourvu d’intelligence

Psaume 14:1

« L’insensé a dit dans son cœur :
“Il n’y a pas de Jéhovah. ”
Ils ont agi d’une manière perverse, ils se sont montrés détestables dans leur conduite.
Il n’y en a pas un qui fasse le bien. »

Selon sa définition, un être infini, éternel a toujours existé. Personne n’a créé Dieu. Il est l’auto-existant – le grand « Je suis ». Il est en dehors du temps.

Continuer la lecture