Bill Gates a déposé un brevet de système de crypto-monnaie pour mesurer les activités reliées au travail

Bill Gates a déposé un brevet de système de crypto-monnaie qui utilise un capteur d’activités corporelles, sur ou dans l’utilisateur, pour mesurer les activités reliées au travail: du télé-travail 2.0!

Microsoft a breveté, en mars 2020, un système qui utilise la biométrie humaine telle que la chaleur corporelle et l’activité des ondes cérébrales pour exploiter un système de crypto-monnaie.

Le brevet, déposé sous le numéro de brevet international WO-2020-060606  et intitulé « Système de crypto-monnaie utilisant l’activité des données corporelles » exploite l’activité du corps humain comme « preuve de travail ».

Cette « preuve de travail » est obtenue lorsqu’un utilisateur effectue des tâches données, ou même des activités en ligne telles que la visualisation d’annonces et l’utilisation de moteurs de recherche.

Malgré que le brevet ait été publié le 26 mars dernier par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, certains titans de l’industrie des crypto-monnaies sont déjà à bord dans ce projet, dont la plate-forme BitMEX qui a été fondée par le plus jeune milliardaire autodidacte britannique, Ben Delo, et qui a fait don de 2,5 millions de dollars à la Fondation Gates.

En ce qui concerne la façon dont l’activité corporelle et la biométrie seront communiquées aux serveurs et à la plate-forme de crypto-monnaie, le brevet explique « qu’un capteur couplé de manière communicative au (ou compris dans le) dispositif de l’utilisateur peut détecter l’activité corporelle de l’utilisateur. »

Le brevet donne ensuite des exemples de capteurs pouvant être utilisés à cette fin – tels que «scanners IRMf, capteurs d’électroencéphalographie (EEG), capteurs de spectroscopie proche infrarouge (NIRS), moniteurs de fréquence cardiaque, capteurs thermiques, capteurs optiques, capteurs de radiofréquence, capteurs à ultrasons, caméras ou tout autre capteur ou scanner. »

Cette liste d’exemples sont des brevets typiques, une façon pour Microsoft de s’assurer qu’ils possèdent tous les aspects applicables de ce système. La véritable technologie, avec un capteur spécialement conçu pour détecter et suivre la biométrie humaine, est un implant de type micropuce développé par un partenaire danois de Microsoft appelé BEZH International.

Après tout, un implant, « biochip », est le meilleur capteur pour la biométrie car il est littéralement à l’intérieur du corps.

L’implant « biochip » de BEZH est non seulement capable de stocker et de transmettre des données biométriques – y compris des données médicales et génétiques, mais il complète également tout l’aspect de l’extraction de crypto-monnaie du brevet de Microsoft car l’implant est associé à sa propre crypto-monnaie.

Avec ce brevet de crypto-monnaie basé sur la biométrie et d’autres projets de micropuce humaine à savoir l’implant de puce de contrôle des naissances et les capsules d’enregistrement de vaccination à points quantiques implantables développés par le MIT, et le programme ID2020 qui fait partie des objectifs de développement durable des Nations Unies, Bill Gates pourrait être le biohacker-cybernétique le plus prolifique de la planète. Même Neuralink d’Elon Musk n’a pas accéléré l’intégration du biohacking aussi rapidement.

Ajoutez cela au fait qu’aux États-Unis, il semble y avoir un soutien bipartite pour installer Bill Gates à la tête de l’Organisation mondiale de la santé – avec des républicains même conservateurs comme le sénateur Lindsay Graham appelant à ce que Gates soit nommé à la tête de l’OMS.

Oui, l’avenir c’est maintenant, et il semble que Bill Gates dirige cet avenir car il est le mieux placé pour révolutionner la santé publique et la biologie humaine grâce au biohacking et à la biotechnologie implantable.

Cependant, rien n’indique que ce projet de Microsoft de crypto-monnaie est connecté aux projets de micropuce. Mais, en raison de la pandémie de coronavirus, les capsules de registre de vaccination à points quantiques implantables et ID2020 sont susceptibles d’être fusionnées pour créer les certificats numériques que Gates veut que tout le monde ait comme preuve de vaccination contre COVID-19.

Cela ouvre la possibilité de fusionner les deux projets avec l’implant de micropuce à détection biométrique développé par BEZH – car les données biométriques sont les plus cruciales lors d’événements liés à la santé tels que les pandémies.

Il est permis de penser qu’un nouveau système monétaire mondial pourrait émerger de cette crise globale, système à l’intérieur duquel chaque être humain aura un disposif intra-corporel (biochip) qui mesure ses activités corporelles (poul, onde cérébrale, chaleur) qui sont ensuite communiquées à des serveurs qui interprètent les données comme une « preuve de travail » nécessaire aux versements d’un « salaire minimum garanti ».

Bienvenue dans le meilleur des mondes.

Brevet de Microsoft:
https://patents.google.com/patent/WO2020060606A1/en

Article inspiré de:
https://biohackinfo.com/news-microsoft-patent-wo2020060606-human-biometrics-crypto-mining/

 

Source : https://www.alterinfo.net/Bill-Gates-a-depose-un-brevet-de-systeme-de-crypto-monnaie-qui-utilise-un-capteur-d-activites-corporelles-sur-ou-dans-l_a154977.html



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.