Au cœur du bal masqué de 2018 de l’UNICEF

  • 17
    Partages

Un regard sur le symbolisme sinistre qui entoure le bal masqué annuel de l’UNICEF auquel participent des célébrités et des mondains fortunés.

L’UNICEF est l’abréviation de Fonds des Nations Unies pour l’enfanceSa mission est de « répondre aux besoins des enfants et des femmes des pays en développement ». Apparemment, une autre mission consiste à organiser des bals masqués sinistres mettant en vedette des célébrités vêtues de costumes sataniques.

Le 25 octobre, l’UNICEF a tenu son bal masqué annuel à Clifton’s Republic à Los Angeles et c’était étrange. Bien que l’objectif annoncé de l’événement soit de collecter des fonds pour les enfants, un coup d’œil au symbolisme autour de la fête suggère un autre objectif: célébrer la culture tordue de l’élite occulte. En effet, l’événement mettait en vedette des célébrités et des personnalités mondaines faisant la fête dans un cadre inspiré par Eyes Wide Shut (un film sur les orgies sexuelles magiques dans des sociétés secrètes d’élite) … pour aider les enfants.

« Le bal masqué de l’UNICEF est l’événement philanthropique marquant de l’UNICEF prochaine génération. Des invités masqués, vêtus de leurs plus beaux vêtements, dansent toute la nuit pour célébrer et soutenir le travail de sauvetage de vie de l’UNICEF. Chaque année, plus de 800 leaders mondiaux émergents, innovateurs, célébrités et philanthropes assistent au bal masqué de l’UNICEF. »

Bal masqué

Comme dans la plupart des événements hollywoodiens huppés, le bal de l’UNICEF a été précédé par un événement tapis rouge au cours duquel les invités illustres ont défilé dans leurs talons Louboutin, leurs robes Versace et … leurs masques sataniques. Tout cela pour les enfants qui souffrent de la faim bien sûr.

Le couturier August Getty est venu à la fête avec l’air d’un super-héros satanique que j’ai surnommé Goatman. Les mots « les enfants d’abord » derrière lui sont plutôt inquiétants.

Getty était également présent au bal de l’an dernier. Voyons si son masque était moins satanique.

Getty posant avec une organisatrice de l’événement au bal masqué de l’Unicef de 2017. Il veut vraiment déambuler en ressemblant à un diable à cette fête.
Lydia Hearst portait une robe avec une croix inversée claire et proéminente – le principal symbole associé au satanisme.

Et non, ce n’est pas une « coïncidence ».

Ceci est une photo figurant sur son compte Instagram.

Lydia Hearst est l’arrière-petite-fille du magnat des médias William Randolph Hearst – l’un des hommes les plus puissants et les plus influents du XXe siècle. Il était un membre éminent de l’élite occulte. Voici quelques citations à son sujet:

« William Randolph Hearst Jr., était un maçon du 33ème degré et un homme très puissant dans le monde des médias. »
– B.Huldah, The JFK Files

« L’Illuminatus William Randolph Hearst a beaucoup aidé Anton LaVey. Son Avon Publishing a publié sa Bible satanique en 1969 (elle a été publiée pour la première fois en décembre 1969). Depuis lors, elle aurait été l’objet de plus de 30 impressions. Le prochain livre de LaVey, The Satanic Rituals, a également été publié par Hearst Avon en 1972. Il parle du pouvoir que le sacrifice de sang donne au magicien. Les papiers de Hearst lui ont également donné de la publicité. »
– Fritz Springmeier, The Illuminati Formula to Create a Mind Control Slave

Compte tenu de ces faits, la croix inversée commence à avoir un sens.

Prêt à rencontrer les autres invités?

Renee Olstead a apporté un masque vénitien utilisé dans Eye Wide Shut de Stanley Kubrick.
Un instantané de Eyes Wide Shut (pour plus d’informations, lisez mon article « Les messages cachés de Eyes Wide Shut »).
La piste de danse était en fait un motif en damier maçonnique ritualiste.
Les invitations à l’événement présentent un motif dualiste sous un œil qui voit tout.

Une courte vidéo faisant la promotion du bal de l’an dernier faisait quelque peu frissonner. Elle commence par des images d’enfants dans les pays en développement. Ensuite, on commence à jouer de la musique de danse alors que nous voyons de riches personnalités mondaines boire et danser vêtues comme des démons.

Une juxtaposition bizarre.
Le photomaton à l’événement de l’année dernière.
Site Web sinistre

Un coup d’œil sur le site officiel de l’événement montre clairement que l’événement est 100% inspiré par l’élite occulte et ses rituels. Le site Web vous accueille avec cette image.

Yeux sinistres qui clignent – signe d’un œil.

L’onglet « Attire » du site Web est en fait une page Pinterest contenant des images censées inspirer les fêtards. Le thème de cette année était « Le surréalisme post-moderne ». Cependant, en regardant les images sélectionnées, il y a clairement un thème plus spécifique ici: l’élite occulte. Cela ressemble sérieusement à une méga édition de Symbolic Pics of the Month.

Une capture d’écran de la page Pinterest de l’UNICEF. Des yeux et du symbolisme Monarch Mind control partout.

Encore plus bizarre, la page Pinterest de l’UNICEF contient plusieurs photos du bal masqué de 1972 organisé par Helene De Rothschild. Il y a quelques années, j’ai publié un article sur cet événement précis, expliquant en quoi il s’agissait d’un « modèle » pour le symbolisme de l’élite occulte d’aujourd’hui.

La page Pinterest créée par l’UNICEF montre plusieurs photos du bal masqué des Rothschild, incluant celle-ci d’Hélène de Rothschild portant des bois gigantesques.
Ici, elle porte tout son costume. Comme c’est charmant.

Tout comme les soirées d’élite occultes « modernes », le bal des Rothschild a mélangé le « surréalisme » avec un satanisme subtil et des allusions au cannibalisme.

La soirée comportait des imitations de cadavres sur la table du dîner.
En outre, beaucoup de bébés démembrés. Une organisation comme l’UNICEF devrait-elle s’inspirer d’un tel événement?
Le deuxième élément du menu peut être traduit par « imbroglio de cadavres exquis ». Il y a quelque chose à propos de l’élite et du cannibalisme.

Voici d’autres photos présentées sur la page Pinterest de l’UNICEF.

Tilda Swinton dans une sinistre photoshoot. Comme expliqué dans cette édition de SPOTM, toute la photoshoot était remplie d’images MK.
Cette création d’Alexander McQueen (le concepteur occulte préféré de l’élite) concerne à 100% le contrôle mental Monarch.
Dans cette édition de SPOTM, j’ai expliqué comment ce défilé de mode, qui s’est déroulé dans une fausse salle d’opération, portait sur le symbolisme MK.
La page Pinterest a également présenté cette publicité de Gucci fortement inspirée du symbole occulte connu sous le nom de main des mystères.
Une photo bizarre de John Podesta portant la main des mystères.

En bref, la page de l’UNICEF indique essentiellement: « Nous adhérons pleinement à la culture tordue de l’élite occulte ». Certains pourraient dire: « Tout va bien, tant que c’est pour les enfants ». L’UNICEF est-elle vraiment pour les enfants?

Agenda de l’UNICEF

Bien que l’objectif initial de l’UNICEF était de fournir une aide d’urgence temporaire aux enfants victimes de la Seconde Guerre mondiale, elle est devenue une partie permanente du système des Nations unies quelques années plus tard. Depuis lors, sa mission, qui consistait à sauver des enfants de la mort, a progressivement évolué pour « défendre leurs droits ».

« Les critiques de l’UNICEF allèguent que l’agence et Bellamy ont contribué à la crise en se concentrant sur des causes politiques et en éloignant l’UNICEF de « l’activité principale » à savoir la survie des enfants.

Richard Horton, rédacteur en chef du prestigieux journal médical The Lancet, a publié  un  éditorial cinglant qui qualifie de « honteuse » la direction de Bellamy.

Selon Horton, « l’approche fondée sur les droits » de Bellamy (mettant l’accent sur les « droits » des enfants plutôt que sur leur simple survie physique) a également eu des effets dévastateurs sur les enfants, dont environ 10 millions meurent chaque année de causes évitables avant l’âge de cinq ans.

La mise en œuvre par l’UNICEF de sa vision des « droits de l’enfant » est également sujette aux critiques. En effet, le plan stratégique à moyen terme de l’UNICEF est davantage un projet d’ingénierie sociale qui s’inscrit dans une perspective féministe radicale. Le plan stipule que « l’UNICEF plaidera en faveur de réformes juridiques et de l’adoption de politiques et de programmes qui amélioreront le statut des filles et des femmes dans la famille et dans la société. »
– Wendy McElroy, UNICEF’s ‘Rights’ Focus Is All Wrong.

Alors que l’organisation se présente elle-même sous un masque de charité, son vrai visage a été révélé à travers d’innombrables controverses impliquant fraude, corruption, et enfants.

L’UNICEF a souvent été critiquée pour avoir empêché que des millions d’orphelins soient adoptés par des familles du monde occidental. D’autres groupes affirment que l’UNICEF est devenu un partenaire « parmi les organisations de « planification familiale » parmi les plus notoires au monde », distribuant des contraceptifs, offrant des services d’avortement et fournissant des services de stérilisation ».

En 2014, l’Association des médecins catholiques du Kenya a accusé l’UNICEF de mener un « exercice de stérilisation de masse secret » lorsqu’un agent anti-fertilité a été trouvé dans le vaccin antitétanique administré à 2,3 millions de filles et de femmes.

En février 2018, l’UNICEF a admis ne pas protéger les enfants victimes d’agressions sexuelles par le propre personnel des Nations unies.

« L’agence des Nations unies pour l’enfance a reconnu des insuffisances dans son soutien humanitaire aux enfants qui allèguent avoir été violés et agressés sexuellement par des soldats français du maintien de la paix en République centrafricaine.

Une déclaration de l’Unicef Pays-Bas est la première reconnaissance publique du récent échec de l’agence dans le soutien apporté à certaines des victimes d’abus présumés commis par des soldats de la paix dans la nation africaine. Cela se produit alors que le secteur de l’aide et les Nations unies sont de plus en plus critiqués pour leurs défaillances dans la gestion des inconduites sexuelles internes commises par leur propre personnel.

« L’Unicef s’est vu confier la tâche de superviser l’aide aux enfants qui déclarent avoir été victimes d’abus commis par des soldats de la paix.  »
– The Guardian, Unicef admits failings with child victims of alleged sex abuse by peacekeepers

En mars 2018, l’UNICEF a adhéré à l' »International Technical Guidance on Sexuality Education« , qui appelle à ce que les enfants soient capables de « décrire les réactions des hommes et des femmes à la stimulation sexuelle, » et de « résumer les éléments clés du plaisir sexuel. » Certains groupes ont accusé l’UNICEF de « sexualiser les enfants ».

Un groupe de femmes qui manifestaient devant les bureaux de l’UNICEF près de l’ONU le 30 mars.

Le document promeut également l’idée que « l’identité de genre » d’une personne pourrait ne pas correspondre à son sexe biologique. L’UNICEF souhaite que cela soit expliqué aux enfants de la maternelle, faisant valoir qu’ils devraient « réfléchir sur ce qu’ils pensent de leur sexe et de leur genre biologiques ». Cela devrait-il vraiment être une priorité?

En conclusion

Cet article est passé de célébrités de la liste B défilant avec des cornes de diable et des croix inversées à l’ingénierie sociale dans les pays en développement. Le lien entre ces deux mondes distincts est clair: l’élite occulte. Alors que, sous le couvert de la charité, un programme très spécifique est mené dans les pays les plus pauvres du monde, la même organisation organise des soirées inspirées par les bals pseudo-sataniques des Rothschild.

Tout ce que vous avez à faire est de relier les points pour comprendre qui se cache vraiment derrière ces masques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.