Archives de catégorie : Attentats

Corse : la menace du FLNC aux « islamistes radicaux » en cas d’attaque

Le FLNC du 22 octobre menace le groupe terroriste Daesh. Dans un communiqué, le mouvement clandestin nationaliste corse avertit les « islamistes radicaux de Corse » que toute attaque de leur part déclencherait « une réponse déterminée, sans aucun état d’âme ».

Le message est clair. Dans un texte transmis à Corse Matin, le groupe nationaliste met en garde les terroristes et les menace de représailles : « sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d’âme ».

Continuer la lecture

Les attentats terroristes restent impunis parce que l’Etat ne peut pas se condamner lui-même

L’attentat de Nice rappelle l’Opération Gladio.

Des commentateurs qui ont appris à se méfier des explications officielles, tels que Peter Koenig et Stephen Lendman, ont soulevé des questions au sujet de l’attentat de Nice.

Il semble vraiment étrange qu’une personne seule conduisant un gros camion ait pu accéder à des zones sécurisées où les Français s’étaient réunis pour regarder les feux d’artifice commémorant la prise de la Bastille. Il semble aussi étrange, que cet événement soit qualifié de terroriste lorsque la famille de l’auteur présumé soutien qu’il n’était pas du tout religieux et n’avait aucune motivation religieuse.

Continuer la lecture

Hollande a ordonné le massacre de syriens innocents en représailles à l’attaque du 14 juillet : François, tu es un criminel !

«François, tu es un criminel»: le président Hollande a ordonné le massacre de femmes et d’enfants syriens en représailles à l’attaque du 14 juillet, attribuée à Daech.

Peu après l’attaque terroriste du 14 juillet à Nice, qui a fait 84 morts, le président de la France, François Hollande, a laissé entendre lors d’une allocution officielle que l’attaque était l’œuvre du groupe armé État islamique basé au nord de la Syrie (sans preuve). Il a aussitôt ordonné aux forces aériennes françaises d’intensifier la campagne de bombardement en cours prétendument contre Daech au nord de la Syrie. 

Continuer la lecture

État d’urgence : surenchère dans la surveillance de masse

Paris, 21 juillet 2016 – Encore une fois. L’état d’urgence est prolongé, jusqu’en janvier. En réponse à la violence qui saisit de nouveau le pays et à quelques mois des élections de 2017, les responsables politiques en profitent pour s’adonner à une indigne surenchère sécuritaire. Non contents de prolonger l’état d’urgence, ils ont également amendé la loi sur le renseignement adoptée l’an dernier pour aller toujours plus loin vers la surveillance de masse.

Continuer la lecture

Exclusif : le bilan de l’attentat de Nice sera au moins de 115 morts

Il est difficile d’écrire dans un moment pareil où nous sommes encore sous le choc de l’attentat de Nice perpétré par le terroriste islamiste tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, mais il faut bien informer nos compatriotes sur la réalité et la gravité du bilan.

Selon des sources proches de l’enquête, ce serait déjà 97 corps qui ont été autopsiés ou qui sont en cours d’autopsie par l’Institut Médico-Légal de Nice, qui a du faire appel à des renforts de médecins légistes afin de pouvoir gérer la situation.

Continuer la lecture

Attentat de Nice : La justice demande à la mairie de détruire 24h d’images

XVMa7af7faa-4f5b-11e6-9d82-bc4879eafd36

Attentat de Nice : la ville refuse de détruire 24 heures d’images de vidéosurveillance.

Une réquisition judiciaire urgente a été envoyée au centre de supervision urbain de Nice mercredi 20 juillet. Le parquet de Paris évoque un souci «d’éviter la diffusion non contrôlée de ces images». La municipalité refuse et va demander au procureur de mettre ces images sous séquestre.

Continuer la lecture

Orlando : le massacre a eu lieu dans une « zone sans armes »

Orlando-massacre-zone-sans-armes1-e1465911419968

Les médias, occupés à relater le massacre qui a fait 49 morts et 53 blessés dans un night-club gay d’Orlando, omettent de signaler qu’il a eu lieu dans une « zone sans arme » (gun free zone). Il est en effet interdit en Floride de porter des armes visibles ou dissimulées dans tout établissement dispensant des boissons alcoolisées destinées à être bues sur place. Ni les clients de la boîte de nuit, ni le personnel de sécurité n’ont donc pu abattre le tireur.

Continuer la lecture