Anges – Géants – Humains

geantsQui sont les fils de Dieu? 

Genèse 6.2 

« alors les fils du [vrai] Dieu remarquèrent les filles des hommes : [ils virent] qu’elles étaient belles ; et ils se mirent à prendre pour eux des femmes, c’est-à-dire toutes celles qu’ils choisirent. »

Il faut d’abord comprendre que les mythes des dieux grecques et tous les mythes des géants de la planète ont été transmis par les huit derniers témoins oculaires, les huit personnes descendues de l’arche (Noé, sa femme, leurs trois fils et les femmes de leurs fils).

Trois interprétations de la Bible ont été trouvées, pour répondre à cette question :

Première interprétation

Certains supposent que ces « êtres spirituels » ne seraient pas entrés en relation directe avec les filles des hommes, mais se seraient « emparés’’ de corps d’hommes, les possédant physiquement, pour assouvir par ce moyen leurs convoitises. Nous serions donc en présence ici de simples cas de possession analogues à ceux qui se présentent au Temps de Jésus.

D’ailleurs le récit de la guérison du démoniaque de Gadara fait voir jusqu’à quel degré un pareil état de possession peut pousser le développement physique du corps de l’homme et de ses forces.

Matthieu 8: 28-32

« Quand il arriva sur l’autre rive, dans le pays des Gadaréniens, vinrent à sa rencontre deux hommes possédés de démons ; ils sortaient du milieu des tombes de souvenir ; [ils étaient] extraordinairement violents, si bien que personne n’avait le courage de passer par cette route. Et, voyez, ils crièrent, en disant : “ Qu’avons-nous à faire avec toi, Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps fixé? ”  Mais à une bonne distance d’eux il y avait un grand troupeau de porcs en train de paître. Les démons se mirent donc à le supplier, en disant : “ Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. ” Alors il leur dit : “ Allez ! ” Ils sortirent et s’en allèrent dans les porcs ; et, voyez, tout le troupeau se précipita du haut de l’escarpement dans la mer et mourut dans les eaux. Mais les gardiens prirent la fuite et, entrant dans la ville, ils racontèrent tout, y compris l’affaire des hommes possédés de démons. Et, voyez, toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et après qu’ils l’eurent vu, ils le prièrent avec insistance de quitter leur territoire »

L’interprétation qui se présente donc le plus naturellement à l’esprit est celle qui applique la dénomination de « fils de Dieu » aux anges : soit à des anges déjà déchus , soit à des anges purs encore, dont cet événement aurait déterminé la chute. (Comparez Job 1.6; 2.1; 38.7; Psaumes 29.1;89.7; Daniel 3.25).

C’est ainsi que ce texte a été entendu par les plus anciens écrivains juifs (Philon, les auteurs des livres d’Hénoc et des Jubilés, etc.) et par un grand nombre d’auteurs chrétiens, anciens et modernes. Mais de bonne heure aussi des objections furent faites à cette manière de voir.

Voici les plus importantes :

– L’Ecriture sainte tout entière, et surtout la parole de Jésus, s’oppose à l’idée d’une union charnelle des anges et des hommes. D’après Luc 20:35-36 en particulier, Jésus dit des hommes glorifiés (les oints) qu’ils sont semblables aux anges en ce qu’ils ne se marient pas et ne meurent pas.

Luc 20:35-36

« mais ceux qui ont été jugés dignes de parvenir à ce système de choses-là et à la résurrection d’entre les morts, [ceux-là] ne se marient pas et [les femmes] ne sont pas données en mariage. En effet, ils ne peuvent pas non plus mourir, car ils sont semblables aux anges, et ils sont enfants de Dieu en étant enfants de la résurrection ».

– Les hommes nés de deux classes d’êtres aussi différents n’auraient plus été de vrais membres de la race humaine. Effectivement ils sont devenus des êtres hybrides, des géants que Dieu a évincé au déluge.

Deuxième interprétation

D’autres voient dans les « fils de Dieu » de simples hommes.
D’après les uns, ce seraient des fils de familles nobles qui se seraient unis à des filles de familles obscures. Mais comme le nom de fils de Dieu n’a jamais une pareille signification dans l’Ecriture, cette explication est aujourd’hui abandonnée.

Troisième interprétation

D’après cette  interprétation, qui est encore aujourd’hui soutenue par un grand nombre de commentateurs, « les fils de Dieu » seraient les descendants de Seth et les filles des hommes les descendantes de Caïn.

En effet, le titre de fils de Dieu n’est pas donné exclusivement aux anges dans l’Ancien Testament ; il s’applique entre autres au peuple d’Israël.

Exode 4:22

« Tu diras à Pharaon: Ainsi parle l’Eternel: Israël est mon fils, mon premier-né. »

Deutéronome 14:1

 » Des fils de Jéhovah votre Dieu, [voilà ce que] vous êtes. Vous ne devez pas vous faire d’incisions ni vous imposer de calvitie sur le front, pour un mort. »

Osée 2:1

« “ Dites à vos frères : ‘ Mon peuple! ’ et à vos sœurs : ‘ Ô femme à qui l’on a fait miséricorde! ’ »

Cependant il n’est dit nulle part que Dieu ait fait élection de la famille de Seth comme il a fait élection du peuple d’Israël.

Puis, si Dieu est placé en tête de la généalogie des Séthites, ce n’est pas comme père de cette race particulière, mais comme créateur de l’humanité tout entière.

Mais surtout deux raisons tirées du contexte nous empêchent absolument de nous rattacher à cette explication : les fils de Dieu sont opposés à l’humanité et donc ne peuvent pas en être une branche:

Génèse 6:1-2

 » Or il arriva ceci : quand les hommes commencèrent à croître en nombre à la surface du sol et que des filles leur furent nées, alors les fils du [vrai] Dieu remarquèrent les filles des hommes : [ils virent] qu’elles étaient belles ; et ils se mirent à prendre pour eux des femmes, c’est-à-dire toutes celles qu’ils choisirent. »

Comment serait-il possible que ces unions entre membres de l’humanité eussent donné naissance à des géants ? L’auteur veut évidemment nous faire entendre que la terre, envahie par des influences supérieures (« les Esprits », censés rester au service de Dieu), était devenue le théâtre de manifestations du mal dépassant les limites de la nature.

Pour résumer, « les fils de Dieu » seraient donc vus comme :
soit des anges  »prenant possession » de corps d’hommes,
soit de simples hommes très forts,
soit des descendants de Seth.

Les géants étaient sur la terre : qui sont-ils ?

Génèse 6:4

« Les Nephilim étaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du [vrai] Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils : ce sont les hommes forts d’autrefois, les hommes de renom. »

Génèse 6:5

« Alors Jéhovah vit que la méchanceté de l’homme était abondante sur la terre et que toute inclination des pensées de son cœur n’était toujours que mauvaise. »

Cela décrit le prodigieux développement de la nature physique chez les hommes et l’extrême brutalité qui ne pouvait manquer d’en résulter.

Le terme traduit par les géants = nephilim, dérive selon plusieurs du verbe naphal = tomber, et on l’a compris dans son sens moral c’est à dire des êtres déchus, tombés des cieux. D’autres traduisent par « ceux qui se jettent sur quelqu’un » c’est à dire les violents.

Il nous paraît plus naturel de le faire dériver du verbe pâld = séparer, distinguer, ce qui donne au mot nephilim le sens de : êtres extraordinaires (par leur taille). Cette opinion, suivie par plusieurs savants, a été confirmée récemment par la découverte d’un fragment assyrien ou se trouve le mot naplou signifiant : unique en grandeur. C’était une croyance générale chez les anciens, que les hommes des premiers âges avaient été d’une taille gigantesque. Chez les Grecs en particulier, on trouve la fable des Titans, hommes d’une taille colossale qui tentèrent d’escalader le ciel et furent foudroyés par Jupiter et les dieux de l’Olympe. Seulement la fable païenne les faisait naître du sol terrestre.

Des êtres célestes

Des êtres « extra » terrestres, étymologiquement hors de la terre existent bien mais ils ne sont pas des êtres venant d’autres planètes de l’univers. Ils sont des êtres supérieurs par nature venant et vivant dans des dimensions de l’univers supérieures à la nôtre. Ce sont des êtres dit « célestes » , des Esprits , non pas selon la science et le point de vue matérialiste mais selon le sens biblique et religieux. Ces êtres célestes, ces anges fidèles ou anges déchus (ou démons) ont la capacité naturelle de se matérialiser, de créer tout ce qu’ils veulent ou plutôt tout ce qu’il leur est permis par Dieu de faire.

Leur interférence avec l’humanité en ce qui concerne les démons uniquement ira crescendo et de pair avec l’établissement du Gouvernement Mondial totalitaire (N.O.M) et l’apparition de l’antichrist dans le but d’entraîner l’humanité à sa perdition, que ceux qui ont des yeux les ouvrent et regardent.

Apocalypse 16:13-16 

 » Et j’ai vu trois paroles inspirées impures [qui ressemblaient à] des grenouilles sortir de la gueule du dragon et de la gueule de la bête sauvage et de la bouche du faux prophète.Ce sont, en effet, des paroles inspirées par des démons et qui accomplissent des signes, et elles sortent vers les rois de la terre habitée tout entière, pour les rassembler pour la guerre du grand jour de Dieu le Tout-Puissant. “ Écoute ! Je viens comme un voleur. Heureux celui qui reste éveillé et garde ses vêtements de dessus, pour qu’il ne marche pas nu et qu’on regarde sa honte. ” Et elles les ont rassemblés au lieu qu’on appelle en hébreu Har-Maguédôn. »

Apocalypse 19:19-21

« Et la grande ville s’est divisée en trois parties, et les villes des nations sont tombées ; et de Babylone la Grande on s’est souvenu en présence de Dieu, pour lui donner la coupe du vin de la fureur de sa colère. Et toute île s’est enfuie, et on n’a pas trouvé de montagnes. Et une grande grêle, dont chaque grêlon pesait environ un talent, est descendue du ciel sur les hommes, et les hommes ont blasphémé Dieu à cause de la plaie de la grêle, parce que grande était sa plaie, extraordinairement. »


Les démons qui dominent certains dans l’ombre depuis l’aube de l’humanité ont mis en place des hommes au pouvoir les plus vils et les plus pervertis que l’on puisse imaginer. Cette synarchie contemporaine la plus puissante qui n’ait jamais existé se nomme les « illuminati ».

On retrouve les squelettes de géants sur de nombreux continents

Il devait y avoir des géants de différentes tailles selon le rang et la puissance des anges qui les avaient engendrés donc d’une énergie vitale différente selon cette puissance. Il n’est donc pas étonnant de voir des tailles variant de 7 à plus de 30 mètres selon les squelettes retrouvés. De plus ils devaient être stériles parce qu’hybrides comme les mulets.

Les géants cités après le déluge sont tous d’une taille bien inférieure à 5m et ceux retrouvés en archéologie sont en général dans cette catégorie. Il y a donc une grande différence entre les géants entièrement humains et les géants « demi-dieux » d’avant le déluge.

Ceux mesurant au minimum 7 mètres ont toujours été retrouvés à même la terre hors sépulture comme s’ils avaient été fauchés de leur vie par surprise (déluge) ou décédés d’une mort violente (qui fut la cause de la venue du déluge par Dieu). Tandis que ceux de moins de 5 mètres sont systématiquement retrouvés dans des lieux mortuaires ayant eu le temps de vivre jusqu’à leur mort « naturelle » et mis au tombeau par leurs proches.

Certains  avec raison, assurent que les anges méchants ne sont pas morts puisqu’ils sont potentiellement immortels. Mais au déluge, ils durent abandonner leurs « corps physiques » (matérialisés momentanément pour pouvoir pro-créer) et regagner les sphères spirituelles, leur demeure : les anges peuvent créer un ersatz d’eux-mêmes car ils maîtrisent toutes les lois de notre monde, puisqu’ils ont participé à sa création. Mais par contre les géants- hybrides eux, sont bien tous morts.


Donc en résumé,
ce sont uniquement les anges qui ont quitté la terre en se dématérialisant, contraints par le déluge, tandis que les géants eux n’avaient pas cette capacité et sont morts comme le reste des humains, des animaux et des plantes.
Ainsi, après le déluge, à cause de leur désobéissance, Dieu a appliqué deux réprimandes :

  • Il n’a plus permis à ces anges de revêtir un corps humain,
  • ni de reprendre leur place dans la famille des anges justes et fidèles,  et Dieu les plaça dans le Tartare, ce qui est une condition d’abaissement spirituel où ils furent tenus à l’écart  du dessein divin, dans l’ignorance spirituelle et où Satan le diable se trouvait déjà depuis son intervention dans l’Eden. Si Dieu a agit ainsi c’est que leur faute était grande, ils avaient outre passé leurs droits.

Pourtant depuis le déluge, ils ont continué à exercer une influence désastreuse dans les affaires humaines, sous la domination de $atan le diable. Ces pensées sont confirmées par écrit dans le Nouveau Testament et l’Ancien Testament, liant ainsi les deux Testaments  :

Jude 1:6
« 
Et les anges qui n’ont pas gardé leur position originelle (dans les cieux),mais ont abandonné leur demeure naturelle, Il les a réservés avec des liens éternels, sous l’obscurité profonde, pour le Jugement du grand jour. » 

2Pie 2:4

« Oui, si Dieu ne s’est pas retenu de punir les anges qui avaient péché, mais, en les jetant dans le Tartare, les a livrés à des fosses d’obscurité profonde pour être réservés en vue du Jugement (dernier).»

Ce qui d’après la Bible montre l’impossibilité ou l’interdiction pour les anges fidèles ou leurs homologues rebelles les démons, de revêtir à nouveau un aspect humain de chair et de sang dans le but de jouir de leurs attributs sexuels. Si ils fécondaient encore les femmes d’aujourd’hui, et enfantaient les mêmes Géants qu’à l’époque diluvienne, ceci aurait rendu le jugement du Déluge caduc et Dieu incohérent.

Ainsi, l’idée est appuyée par le verset de Jude: « liés avec des liens éternels jusqu’au Jugement. » Et cela démontre sans conteste que les fils de Dieu sont bien les anges, les Esprits de Dieu, ses serviteurs, et que ceux-ci ont failli à leur tâche et en furent sévèrement réprimés par Dieu.

Structure sociale des géants

Ces différentes tailles de géants devaient être à la base des relations humaines et de la structure de la société.

Celle-ci devait être régie essentiellement par le rapport de force plutôt que par n’importe quelle autre considération. Les anges soumettant les géants les plus grands, qui eux-mêmes soumettaient les moins grands qui soumettaient le reste de la race humaine originelle (les descendants d’Adam donc les plus petits) sous le joug de l’esclavage et de la tyrannie la plus absolue.

Genèse 6v4 parle de l’apparition de cette race de géants et le verset 5 on voit que la violence se répandit « en abondance », « inclinant les pensées et les cœurs des hommes » de manière systématique vers les « choses mauvaises ».

Ce sont donc les anges qui se matérialisèrent qui furent à l’origine de l’expansion de cette violence extrême et de la généralisation du mal sur la terre, et aussi les principaux responsables de la venue du déluge; ce n’est donc pas étonnant qu’après cela Dieu ait refusé de les reprendre dans son organisation céleste, les réservant pour le jugement final pour le lac de feu de la destruction éternelle.

Jude 1:6

« Et les anges qui n’ont pas gardé leur position originelle, mais ont abandonné leur demeure naturelle, il les a réservés avec des liens éternels, sous l’obscurité profonde, pour le jugement du grand jour. »

2 Pierre 2:4-5

« Oui, si Dieu ne s’est pas retenu de punir les anges qui avaient péché, mais, en les jetant dans le Tartare, les a livrés à des fosses d’obscurité profonde pour être réservés en vue du jugement ; et s’il ne s’est pas retenu de punir un monde ancien, mais a préservé Noé, prédicateur de justice, avec sept autres, quand il a amené un déluge sur un monde d’impies ; »

Mathieu 25:41

 » “ Et alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘ Allez-vous-en loin de moi, vous qui avez été maudits, dans le feu éternel préparé pour le Diable et ses anges. »

Apocalypse 20:10

« Et le Diable qui les égarait a été jeté dans le lac de feu et de soufre, où [se trouvaient déjà] et la bête sauvage et le faux prophète; et ils seront tourmentés jour et nuit à tout jamais. »

Les hommes ne sont pas appelés  »fils de Dieu » dans leur état actuel.
Pour être appelé « fils de Dieu » il faut être parfait , or ce fut le cas seulement d’Adam puis de Jésus Christ, qui est le le second Adam.
Même Abraham et Moïse étaient seulement  » amis » de Dieu. Même si la bible appelle les chrétiens fidèles « les enfants de Dieu », cela n’a pas la même signification : c’est dans le sens d’avoir choisi le camp de Dieu et non celui du diable (ou de ne pas avoir choisi du tout), de faire partie de cette postérité qui héritera de la terre et de la bienveillance de Yahvé … en vue de notre perfection et donc après les 1000 ans.

Les géants ne peuvent se reproduire
Ces anges déchus, comme tous les anges, sont asexués c’est à dire ni mâle, ni femelle, ils n’ont pas de genre défini.

Car ils ne sont pas venus au monde (céleste) par procréation ou reproduction comme les humains mais ont été créés un par un, individuellement, par Dieu. Et donc le sexe n’avait pas son utilité. Cela n’était pas dans leur nature d’exister ou de faire exister d’autres anges par leur propre volonté par une sorte de « procréation » des anges.


Or, les anges déchus, êtres célestes, ayant aussi le libre arbitre, leur seule possibilité de contact avec les filles des hommes fut soit la possession directe et physique d’êtres humains, soit de prendre l’apparence des hommes. Car rappelez-vous qu’un être spirituel peut manger, boire et faire tout comme les humains une fois matérialisé, et se faire passer pour un simple humain (comme ceux qui visitèrent Abraham sous sa tente, ou Lot à Sodome), ou comme un sur-homme (comme le firent les démons avant le déluge). Les démons ayant donc décidé de s’affranchir de leur ‘’liberté relative’’ (car liée à l’obéissance divine), décidèrent alors d’abandonner définitivement leurs demeures célestes à l’époque antédiluvienne. Ils ont préféré se matérialiser et vivre définitivement parmi les humains, épousant leurs femmes , et se mêlant à eux afin d’être adorés par eux,  ce dont toutes les cultures païennes attestent. Voilà leur but.

Ainsi, effectivement l’union des deux entités: anges et  femmes terriennes a donc fait apparaître des êtres hybrides, des géants que Dieu a évincés au déluge, des êtres colossaux en taille, donnant naissance à la mythologie grecque et autres (Moaïs, Incas, Mayas, Sumériens, Egyptiens, Babylonniens, Etrusques …. en font tous état).

La nature des géants

Ils étaient géants (Génèse 6) parce que ils étaient des hybrides. La biologie des anges matérialisés n’est pas exactement la même que celle des hommes, en l’occurrence leur énergie vitale n’était pas la même. On peut donc supposer qu’une telle énergie même atténuée chez des hybrides aurait fait d’eux des géants (dû à une croissance biologique liée à cette force vitale plus puissante que celle de la nature humaine donc un développement « supérieur »).

Les anges (même déchus) ont une énergie vitale bien plus grande que l’homme, n’oublions pas que $atan est toujours vivant même après 6000 ans de désobéissance et le sera encore à la fin des 1000 ans du royaume du Christ. Ces hybrides avaient donc aussi certainement la capacité de vieillir plus lentement que les humains de l’époque.

Et s’ils quittèrent la terre, c’est parce que leurs plans furent contrecarrés par le déluge. Cela les obligeait à retourner dans les sphères célestes, car le déluge s’est produit aussi dans ce but : chasser les démons de la terre une fois pour toute et c’est pour cela que dès lors, Yahvé leur interdit tout nouveau contact avec les hommes de cette façon.

Néanmoins peut-être que cet interdit cessera au début de la Grande Tribulation et que Dieu permettra une dernière fois qu’ils se matérialisent en se faisant passer cette fois pour des « Extra-Terrestres ». C’est pourquoi les ovnis actuels ne sont que des phénomènes très lointains, presque des illusions, mais on ne peut pas dire que ce soit des matérialisations d’humains puisqu’on les identifie comme des objets tels que des engins spatiaux.  Ou bien Dieu autorisera l’instauration de religions spirites qui leur permettra d’être plus prégnants dans l’influence de la société; ce sera alors ce qu’on pourrait appeler une « pentecôte démoniaque ». Hélas, les gens naïfs, par l’entremise de cette « nouvelle religion pseudo-scientifique oecuménique’’, essaieront de développer leurs « capacités psychiques » afin d’obtenir des pouvoirs paranormaux, des pouvoirs qui flattent l’égo et qui suggèrent que l’homme peut atteindre seul le Salut et la félicité, diluant ainsi la notion de péché et d’imperfection, et mettant en valeur les idées darwinistes.  A moins qu’ils soient autorisés à faire les deux.

Si nous leur en donnons l’occasion (par la pratique du spiritisme) ils nous influencent en nous possédant physiquement, et la possession permet un contrôle bien plus grand qu’une simple influence extérieure, Sauf que pour se faire posséder il faut se mettre sous leur influence directe par le spiritisme car ainsi on s’enlève de la protection divine que Dieu donne à tous les humains dans ce cas.

 En résumé : ces anges (crées libres de choisir) se sont séparés volontairement de Dieu, ils furent donc punis dans un premier temps en étant isolés spirituellement des décisions de Dieu dans le Tartare. Puis, ils seront détruits définitivement après les 1000 ans, ils ont donc perdu leur possibilité de s’immiscer physiquement dans notre monde.

Désormais, leur seule possibilité d’approcher les hommes est par la voie spirite, les  possessions, hantises, channeling, médiumnité, etc.

Toutes ces choses que Dieu nous a strictement interdites de pratiquer en ces termes :

Deutéronome 18.10

« Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu (en sacrifices), personne qui exerce le métier de devin (divination), d’astrologue, d’augure, de magicien,  d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits (les démons ou les anges) ou disent la bonne aventure (Tarot, pendule, chiromancie …), personne qui interroge les morts (qui n’existent plus !). Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. »

Tout ceci est assimilé à des pratiques sataniques.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.