Affaire Mila : a-t-on encore le droit de blasphémer en France ?

Gamal Abina, cofondateur du mouvement des droits civiques, et Nader Allouche, journaliste, débattent du droit au blasphème en France alors que l’enquête pour «provocation à la haine raciale» ouverte contre la lycéenne Mila a été classée sans suite le 30 janvier.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.