Acte XV: 127000 gilets jaunes, le mouvement continue son chemin

Le mouvement des Gilets jaunes continue son chemin.

Le pouvoir exécutif et les médias au service après-vente aimeraient pouvoir dire que le mouvement des Gilets jaunes s’effrite, se délite, se désagrège même. D’ailleurs, à vrai dire, ils l’affirment chaque samedi, toute honte bue. Il n’y aurait plus que 40.000 gilets dont 4 ou 5.000 à Paris, là où le Nombre jaune, une page Facebook autrement plus sérieuse, en comptabilise plus de 120.000 en France et 30.000 à Paris !

Ce gouvernement ose tout, la presse, la radio et la télévision suivent docilement. Comment peut-on mentir à ce point à une époque où tout citoyen est un journaliste en puissance muni d’une caméra et d’une capacité de retransmettre dans le monde entier via l’Internet ?

Le mouvement non seulement ne s’essouffle pas mais, au contraire, se maintient malgré les difficultés (des froids hivernaux, des vacances scolaires, une répression inouïe qui fait peur, etc.). La page Facebook du Nombre jaune recense le nombre de manifestants avec minutie, chaque samedi soir pour un relevé provisoire puis chaque dimanche à midi pour un comptage définitif minimum. Leur chiffre final est donc sous-estimé par esprit de sérieux, car tous les chiffres n’étant pas vérifiables avec certitude, ils sont donc pour certains éludés ou minimisés.

Pendant que les chiens aboient, la caravane passe. Chez Taddeï par exemple ce lundi 25 février au soir, quatre Gilets jaunes notables ont pu échanger avec le présentateur sans se retrouver sous le feu de fakes news d’éditorialistes corrompus. Ça fait du bien de voir une télé qui respire, avec des gens vrais et simples. Vivement que cela devienne la norme… lorsque le peuple aura repris le pouvoir ?

Pendant ce temps, Priscillia Ludosky, une des Gilets jaunes les plus médiatisés, et probablement la plus posée et la plus sagace, répondait à Aude Lancelin sur la chaîne Le Média. Bien que l’on connaisse les accointances de ce média avec La France insoumise, la présentatrice n’a pas hésité (alors qu’elle connaissait très probablement la réponse) à relancer Priscillia :

« Des tentatives de récupérations politiques fatigantes (…) j’ai été beaucoup approchée par les plus grands partis, dont un qui est très actif et qui tentait encore jusqu’à la semaine dernière, c’est hallucinant (…), c’est assez fatiguant qu’ils ne lâchent pas l’affaire.
– Vous pensez à qui ?
– La France insoumise, ils sont assez tenaces, mais bon… »

Le mouvement des Gilets jaunes poursuit sa route, se renforce, se construit, s’organise, prend de l’ampleur. N’en déplaise au gouvernement apeuré de perdre son pouvoir, aux bourgeois de perdre leurs biens ou aux médias leurs prérogatives.

Et nous ne sommes pas peu fiers d’avoir œuvré, à Égalité & Réconciliation – avec d’autres – à ce que la conscience émerge de la masse et que ce qui a été possible jusqu’à aujourd’hui, bien souvent par servitude volontaire, ne soit plus même toléré.

Comme dit la maxime attribuée – probablement à tort – à Victor Hugo : rien n’arrête une idée dont le temps est venu.

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-mouvement-des-Gilets-jaunes-continue-son-chemin-53924.html



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.