5G : Quel monde nous attend ?

Chère abonnée, cher abonné,

Cette fois ça y est, la 5G est là !

Pétitions, manifestations, demande de moratoire…

Tout a été balayé d’un revers de main !

Peu importe que le Conseil de l’Europe ait caractérisé les ondes utilisées par cette technologie comme ayant « des effets plus ou moins nocifs sur les plantes, les animaux ainsi que l’organisme humain, même en cas d’exposition à des niveaux inférieurs aux seuils officiels »1.

Peu importe que le Centre national de recherche sur le cancer (rattaché à l’OMS) ait classé les champs électromagnétiques radioélectriques dans la catégorie « 2B » des cancérogènes possibles, au même titre que le plomb ou le DDT2.

Circulez, il n’y a rien à voir !

L’État et les industriels n’ont pas de temps à perdre. Que ça nous plaise ou non, ils construisent « le monde de demain ».

Car c’est bien de cela dont on parle.

Sur le papier les promesses de cette nouvelle technologie sont belles.

La 5G permettrait d’améliorer la télécommunication et la connexion d’appareils à distance, ouvrant ainsi la porte notamment aux voitures autonomes, aux opérations chirurgicales à distance ou encore à la géolocalisation ultra-précise.

Mais nous a-t-on demandé si on voulait d’un monde…

…. toujours plus pressé ?

Un monde où notre chirurgien n’aura plus besoin de nous rencontrer pour nous opérer ?

Un monde où l’on pourra savoir à tout moment où vous êtes et ce que vous faites…

La réponse, alors, serait peut-être différente, non ?

D’autant plus que prix à payer pour cette avancée technologique pourrait ne pas être tout à fait neutre….

La 5G ? Heu…en fait ils planchent déjà sur…la 6G !!

Comme vous le savez sans doute, la 5G a besoin d’ondes pour fonctionner.

Ces ondes transportent de l’énergie qui, en se déplaçant d’un point A à un point B (d’une antenne à votre téléphone par exemple), peuvent interagir avec le corps humain.

Ces avancées étant extrêmement récentes, aucune génération humaine n’a encore été exposée de sa naissance à sa mort à ces ondes.

La science n’a donc que très peu de recul sur le réel impact que cela aura sur notre santé.

Cependant, deux faits importants doivent être signalés :

  • Les ondes 5G vont venir s’ajouter à toutes celles déjà existantes : 2G, 3G, 4G, radio, wifi, compteur Linky, etc. Jamais autant d’ondes n’auront circulé sur la planète
  • Proposant une vitesse de connexion 100 fois supérieure à la 4G, la fréquence des ondes 5G est d’une puissance sans précédent et donc potentiellement plus dangereuse que tout ce qui a été observé jusqu’à maintenant.

Et malgré le manque de recul, certaines ondes électromagnétiques ont déjà été prouvées comme néfastes :

Nous l’avons déjà évoqué ensemble : en 2012, le rapport du BioInitiative Working Group, qui a analysé plus de 3000 travaux scientifiques indépendants, concluait que l’exposition aux ondes électromagnétiques est responsable d’une augmentation significative des risques de cancer, de perturbation du sommeil, d’effets génotoxiques (altération du patrimoine génétique), etc3.

Il a aussi été montré que passer 30 minutes par jour près de son téléphone peut augmenter jusqu’à 40% le risque d’être atteint d’une tumeur du cerveau4.

C’est donc par « principe de précaution » que certains scientifiques et des élus demandaient un délai supplémentaire pour déployer cette technologie…

…le temps de vérifier que ces effets ne posent pas un problème majeur pour la santé.

Mais comment voulez-vous avoir une chance de lutter face à la 5G quand on sait que les États et les industriels planchent déjà sur la 6G ?

Ils continuent à toute vitesse de transformer le monde à leur image.

Un monde de la vitesse, du profit, du « toujours plus » dans lequel nous, nos enfants et nos petits-enfants devront tout de même aussi vivre.

Alors si aucune action collective n’a pu faire la différence jusqu’à maintenant, il est peut-être temps d’agir chacun à son niveau pour arrêter de subir et se préparer à ce nouveau monde qui vient.

Ce sera l’objet de mon prochain message.

Si vous souhaitez être informé des moyens de vous protéger efficacement du déploiement de la 5G depuis chez vous, dites-le-moi en cliquant simplement ici ou sur le lien ci-dessous et je reviendrai vers vous très rapidement :

Je veux être informé des moyens de me protéger
du déploiement de la 5G !

Santé !

Gabriel Combris

Références :

1 http : // assembly . coe . int/nw/xml/xref/xref-xml2html-fr.asp?fileid=17994
2 https : // www . iarc . who . int/wp-content/uploads/2018/07/pr208_F . pdf
3 https : //bioinitiative . org/table-of-contents/
4 https : //www . francebleu . fr/infos/sante-sciences/telephone-portable-30-minutes-par-jour-et-le-risque-de-tumeur-au-cerveau-augmente-1399989063



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.