5 pays où la bible est interdite

Cinq pays où le simple fait de posséder une Bible est un délit passible de sanctions lourdes.

En ce moment même, les chrétiens sont décimés en raison de leur foi, sous les coups des militants islamistes radicaux de Daesh au Moyen-Orient, ou du groupe Al Shabaab dans certains pays d’Afrique, comme la Somalie.

La persécution existe sous d’autres formes dans de nombreux pays du monde.

Interdire l’accès à la Bible est par exemple un mode de persécution exercée par plusieurs gouvernements dans le monde. Dans ces pays, posséder une bible est un acte puni par la loi, passible de détention, de poursuite et de peines sévères pouvant aller jusqu’à la peine capitale.

Même si cette répression est, dans certains pays, plus insidieuse que celle connue par les chrétiens d’Orient, elle prive les croyants de la source d’espoir et d’encouragement qu’est la Bible. Les autorités empêchent ainsi les croyants de s’édifier à la lecture de l’histoire de Daniel, sauvé de la main de ses persécuteurs, ou des enseignements de Paul, proclamant qu’il n’y a plus ni homme ni femme, ni juif ni grec.

Nous vous proposons de découvrir une liste non-exhaustive de pays, où le simple fait de posséder une Bible est un délit puni par la loi.

  • Corée du Nord : Dans cet état totalitaire, le seul culte autorisé et le culte au leader de la nation, Kim Jong-Un. Les bibles sont interdites dans le pays. En posséder une conduit à l’emprisonnement, la torture et la mort. Cette peine peut être infligée aux membres de 3 générations de la famille de la personne jugée coupable.
  • Maldives : Loin du cliché de la destination de rêve et de luxe, la répression de la foi chrétienne est très forte dans ce pays en raison de l’adoption et de la mise en application de lois islamiques strictes. L’importation de la Bible est interdite. Il n’y a actuellement aucune traduction complète de la Bible en Dhivehi, la langue officielle de cette petite nation tropicale.
  • Maroc : Les rapports de persécution manifeste des chrétiens sont rares. Toutefois, il est interdit d’importer ou de posséder une bible traduite en arabe dans ce pays.
  • Libye : La distribution de bibles et l’évangélisation sont illégales dans ce pays. Tout comme au Maroc, il est interdit d’importer une bible en langue arabe.
  • Ouzbékistan : Dans cette dictature d’Asie centrale, les autorités gardent en détention toute personne possédant une bible, pour le motif de « détention et stockage de matériel extrémiste en vue d’une distribution prochaine ».

Plus proche de nous, aux Etats-Unis, l’American Library Association a récemment révélé que la Bible était un des 10 livres les plus contestés dans les bibliothèques, et que de plus en plus de procédures étaient engagés pour que les bibles soient enlevées des rayonnages. Cette opposition à la Bible, même si elle est un phénomène nouveau, suscite l’inquiétude et nous invite à rester vigilant et à apprécier notre liberté actuelle à pratiquer notre foi en toute liberté.

Nous vous rappelons que l’index de persécution des chrétiens dans le monde est disponible sur le site Open Doors. On y retrouve en tête, la Corée du Nord, l’Irak, l’Erythrée, l’Afghanistan et la Syrie, où la répression est particulièrement sanguinaire.

H.L.

Source : https://www.infochretienne.com/cinq-pays-ou-le-simple-fait-de-posseder-une-bible-est-un-delit-passible-de-sanctions-lourdes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.