2 Pierre 1v20-21

2 Pierre 1v20-21

« Car vous savez d’abord ceci : qu’aucune prophétie de l’Écriture ne provient d’une interprétation personnelle. Car la prophétie n’a jamais été apportée par la volonté de l’homme, mais des hommes ont parlé de la part de Dieu, comme ils étaient portés par l’esprit saint. »

Comment interpréter à son tour ces deux versets si ce n’est par le sens premier de ce qu’ils veulent signifier ?
Ces versets montrent noir sur blanc qu’aucun homme ayant écrit une partie de la bible n’a écrit sans l’esprit saint, de sa propre initiative et de sa propre inspiration.

Il est dit de savoir « d’abord ceci » avant de construire sa foi car si on a un doute sur ce point on ira pas loin dans la construction de sa foi, qui ne sera que vaine et inutile.

Est-ce que ça veut dire comme le pensent les catholiques que les individus n’ont pas le droit d’essayer de comprendre et d’interpréter par eux-même les voies de Dieu ? Bien-sûr que si !! Encore un argument des catholiques pour détourner les croyants de la bible à leur profit: l’interprétation ne peut venir que par le clergé.

Voici la bonne attitude à avoir pour tous les croyants (anges, prophètes, petits et grands):

1 Pierre 1v10-12

« Au sujet de ce salut, des investigations assidues et des recherches minutieuses ont été faites par les prophètes qui ont prophétisé sur la faveur imméritée qui vous était destinée. Ils s’efforçaient de découvrir quelle époque particulière ou quelle sorte d’époque indiquait, au sujet de Christ, l’esprit qui était en eux, quand il attestait d’avance les souffrances réservées à Christ et les gloires qui devaient suivre celles-ci. Il leur a été révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils dispensaient les choses qui vous ont été proclamées maintenant par l’intermédiaire de ceux qui vous ont annoncé la bonne nouvelle avec de l’esprit saint envoyé du ciel. C’est dans ces choses justement que des anges désirent plonger leurs regards »

Jean 5v39

 » Vous scrutez les Écritures, parce que vous pensez, vous, que par leur moyen vous aurez la vie éternelle ; et ce sont elles justement qui témoignent à mon sujet. »

Actes 17v2-3

« Selon son habitude, Paul entra chez eux, et pendant trois sabbats il raisonna avec eux à partir des Écritures ;  il expliquait et prouvait, en citant des passages, qu’il fallait que le Christ souffre et qu’il ressuscite d’entre les morts, et disant : “ Celui-ci est le Christ, ce Jésus que je vous annonce.  »

Romains 15v4

« Car toutes les choses qui ont été écrites jadis ont été écrites pour notre instruction, afin que, grâce à notre endurance et à la consolation des Écritures, nous ayons l’espérance. »

Mais le texte le plus magistral est celui ci:

Actes 17v10-11

« Aussitôt les frères envoyèrent de nuit Paul et Silas à Bérée, et ceux-ci, en arrivant là, entrèrent dans la synagogue des juifs. Or ces derniers avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique, car ils reçurent la parole avec empressement, examinant soigneusement les Écritures chaque jour pour voir si ces choses étaient ainsi. »
On constate qu’il n’y a pas de mal  à vérifier les Écritures et de ne pas prendre pour argent comptant la parole des hommes fussent-elle des apôtres alors encore plus envers ces soi-disant « saints et grands hommes » de l’ « église » catholiques apostats.

De plus vous remarquerez que la bible elle-même n’appelle pas Paul et Silas (et tous les autres) Saint Paul, Saint Silas ou Saint Machin (encore une interprétation abusive à tendance idolâtre des catholiques envers la bible).

Même Jésus dit que seul Dieu est Saint. Évidemment, ils étaient tous saints mais c’est cette sainteté qui les empêchaient par modestie et humilité de se donner un tel titre.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.